On y pense pas souvent en tapant un article sur son blog, mais dès fois, y'a des gens qui tombent dessus. Et quand on regarde d'un peu plus près les mots clefs qui les ont conduit (bien malheureusement pour eux) jusqu'à ces quelques pages Ternettantes de non-sens, on se pose parfois des questions. En ce qui me concerne, je suis obligé de constater que mon blog est aussi mal fréquenté qu'un couloir de métro à deux heures du matin (Barbudo reprezent, check le métro). Il est vrai que le contenu de mon blog fait peur. Mais j'aurais pas dit qu'avec des mots clefs comme ça on tombait directement dessus...

D'abord les incontournables: je dénombre 6 dans ton cul. Pour le coup, j'ai rien à dire. Ca m'apprendra à être mal poli. Ensuite, 4 lettre de félicitation. Et là, je me marre assez en imaginant le gars qui veut remercier son boss de sa récente augmentation et qui tombe sur la page la plus populaire de ce blog... mais à part ça, les gens qui lisent ces quelques lignes font plutôt peur. Je suis désolé de te le dire, toi, le jeune abruti en pleine lecture. Il y a d'abord les gentils tarés, avec entre autres vidéo drôle et amusante sabre laser à noel, johnny tiramisu tsunami, c'est qui sont bien chez les militaire, pas capable de se faire une gonzesse et mon préféré pas cul cul pas toto. J'aimerais d'ailleurs vraiment qu'on m'explique ce que cherchait le mec qui a tapé ça. Mais malheureusement ça part vite en couilles... (et là je regrette déjà ce dernier mot qui ne va rien arranger)

Parce qu'après ceux qui font rire, y'a ceux qui saoulent. Même si le Ternet est par définition un repère de pervers, ça fait chier de savoir qu'ils échouent régulièrement ici, avec des mots clefs concepts comme pantalon blanc string noir, caca couche, une femme qui met son pied dans tes couilles, photos orifice anus femmes, trouver putes à St Malo, photo d'une pute faire caca, deux mains dans le cul en même temps, on s'est filmé avec mon copain et mon coup de coeur jeux grand et plein de mort et de pute...

C'est bien c'est bien.... c'est exactement le genre de choses qui redonne foi en l'être humain. Paradoxalement, en évoquant ce problème, je l'alimente... C'est un problème qui se mord la queue ..... oh, putain, on peut rien écrire sur le Ternet!