Alors c'est Toto, il est chez lui, face à ses tourments et ses désespoirs de jeune en quête de lui même, et donc il tourne, tourne tourne tourne, les valses de Melbourne elles tournent elles tournent. Il tourne en rond donc, comme un fou (c'est un fou Toto) et y'a sa mère, ben face à l'incertitude post-traumatique du baby-blues, et ben elle gueule "Toto!!! Arrete de tourner en rond!!!"  Mais Toto curieusement il tourne toujours, alors sa mère elle gueule "Toto putain de bordel!!! Arrete de tourner en rond!!!" Mais Toto persiste et signe en retournant de plus belle, et sa mère elle gueule: "Toto!!! Arrete où j'te cloue l'autre pied !!!"